En été, comment s’acclimater à la chaleur pour une compétition ?

Les chaleurs estivales sont déjà là. Comment procéder pour être parfaitement acclimaté aux grosses chaleurs en période de compétition ? Des chercheurs du Qatar nous donnent leurs astuces.

Impact de la chaleur sur la performance

Chaleur et performance ne font pas bon ménage. Les fortes températures entraînent de fortes contraintes physiologiques sur le corps et notamment le fonctionnement cardiaque. En effet, faire du sport en période de canicule entraîne une forte augmentation de la température corporelle et par conséquent, une sudation importante et une augmentation de la fréquence cardiaque. Ces perturbations ont des conséquences néfastes sur les performances, notamment pour les sports d’endurance. Toutefois, il est tout à fait possible d’entraîner son corps à mieux tolérer la chaleur et limiter ainsi l’impact négatif des températures sur la performance.

Chaleur et sudation

Chaleur et sudation

Comment s’adapter aux grosses chaleurs en compétition ?

Des chercheurs spécialistes de la thermorégulation au Qatar nous livrent leurs recommandations pour apprendre à notre corps à s’adapter à la chaleur.

Pour y parvenir, c’est assez simple :

  • Prévoir certains de vos entraînements dans un environnement chaud, similaire à celui de la compétition
  • S’entrainer spécifiquement pendant des sessions d’au moins 1 heure à haute température
  • Prévoir une  période d’acclimatation d’au moins 2 semaines pour obtenir les meilleurs résultats

Si vous souhaitez performer dans un environnement chaud, il est indispensable de suivre ces conseils de spécialistes!

Les effets de l’acclimation à la chaleur sur le corps

Une fois votre corps acclimaté, vous allez pouvoir en mesurer les effets.

L’acclimatation se traduit notamment par :

  • l’augmentation de la sudation
  • l’augmentation du volume plasmatique
  • un meilleur équilibre de la balance hydro-électrolytique

Ces effets peuvent durer 2 à 4 semaines suivant les individus. Pendant cette période, se ré-acclimater permet de faire perdurer les effets un peu plus longtemps et plus facilement.

Grace à cette acclimatation, vous devriez être plus performant et mieux tolérer la chaleur lors de vos prochaines compétitions.

 Racinais S, Alonso JM, Coutts AJ, et al. Br J Sports Med Published Online First: 06/2015

 

 

 

The following two tabs change content below.

Isabelle MISCHLER

NUTRITIONNISTE chez NUTRIMOVE
Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

Isabelle MISCHLER

Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *