Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/40/d146475493/htdocs/actualites/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/40/d146475493/htdocs/actualites/wp-includes/plugin.php on line 601
Marie Marchand-Arvier : ski, nutrition et gastronomie au menu! Marie Marchand-Arvier : ski, nutrition et gastronomie au menu!

Marie Marchand-Arvier : ski, nutrition et gastronomie au menu!

Marie Marchand Arvier est une skieuse accomplie de 26 ans. Originaire de Lorraine (comme moi!) , elle est désormais établie dans la station de ski des Contamines-Montjoie. Marie a gentiment accepté de de répondre à notre interview, en pleine période de préparation de sa saison de compétition de ski…

Interview de Marie Marchand-Arvier

Marie Marchand-Arvier

Marie Marchand-Arvier Crédit photo : SARL Marchand-Arvier

Marie, peux-tu te présenter rapidement ?

J’ai 26 ans et je fais partie des équipes de France de ski alpin depuis 9 ans. Je suis spécialiste des épreuves de vitesse (descente, super géant et combiné) avec notamment un titre de vice-championne du monde de super géant à Val d’Isère en 2009 et 3 podiums en coupe du monde. Je suis originaire de Nancy et représente avec fierté la station des Contamines Montjoie, qui m’a accueillie il y a plus de 10 ans. Je suis passionnée de cuisine et m’intéresse donc naturellement à la nutrition. J’aime manger des produits de qualité, biologiques et gourmets, tout en étant équilibré et sain. La saison des compétitions démarre prochainement.

Où et comment t’entraines-tu l’été ? Quels sont tes objectifs pour cette année ?

Je commence l’entrainement à partir de mi mai, avec une préparation physique omniprésente, et des stages de ski sur glacier en juin et juillet et en Argentine et au Chili en septembre. Les objectifs de cette année sont de retrouver le top 10 mondial en vitesse, en passant par des podiums et victoires !

Tu es connue pour avoir un petit faible pour les pâtisseries et plus largement pour la gastronomie. Comment gère-t-on son alimentation pendant la saison quand on est sportive et gourmande ?

Nous sommes très régulièrement en déplacement alors c’est difficile d’avoir une alimentation « parfaite ». J’amène mon petit déjeuner, notamment du bon thé et de la purée d’amande. J’essaie de garder un équilibre alimentaire quotidien, tout en restant ouverte aux spécialités des pays !

Tu es également une adepte du Bio. Quels aliments pourrais-tu conseiller à nos lecteurs pour leurs vertus ?

J’adore les thés Touch Organic, les tisanes Krocus Kozanis au safran Bio. Ils sont très parfumés et me procurent un bien-être immédiat. Je consomme également les huiles Emile Noel. J’apprécie notamment les mélanges d’huile (Equilhuil : 43% Tournesol biologique – * 22% Sésame bio- * 21% Carthame bio – * 9% Pépin de courge bio – * 5% Germes de blé) qui sont très complètes et répondent parfaitement à mes besoins. Et pour le petit déjeuner, je suis « fan » de la purée d’amande, riche en protéines, elle me permet de tenir toute la matinée sans avoir faim. De plus, tout le monde connaît la richesse nutritionnelle de l’amande, un fruit sec qui est idéal pour les sportifs.

Arrives-tu à bien t’alimenter lorsque tu es en déplacement ? La fédération donne t-elle des recommandations aux hôtels pour la préparation de vos repas?

Comme je le disais, cela n’est pas toujours facile, mais en général, nous arrivons à choisir ou faire le tri dans nos assiettes afin d’équilibrer au maximum notre alimentation. Nous sommes parfois victimes du : « le sportif mange que des pâtes » et c’est pas l’idéal pour nous mais on fait avec ! 😉

Avant et pendant la compétition, adoptes-tu une alimentation particulière ?

J’utilise des boissons énergétiques Nutratletic. Une boisson d’attente, que je bois toute la matinée avant le départ ; j’aime aussi grignoter quelques « graines », fruits secs, oléagineux, barres énergétiques.

Fais-tu attention à la récupération après une épreuve ?

Je consomme parfois de la spiruline et des acides aminés. J’essaie surtout de bien m’hydrater.

Pour terminer, comme le veux le rituel de cette news, peux-tu nous indiquer ton petit pêché mignon ?

Mon péché mignon, ce sont les desserts. Surtout quand j’ai fait une mauvaise performance, j’ai besoin de réconfort et m’autorise du chocolat ou autre dessert bon pour le moral 😉

Vous l’aurez compris, Marie ça rime avec Ski et Gastronomie!

Merci Marie pour ta disponibilité et bonne saison de ski avec plein de victoires…

Retrouvez Marie :

The following two tabs change content below.

Isabelle MISCHLER

NUTRITIONNISTE chez NUTRIMOVE
Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

Isabelle MISCHLER

Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

1 réponse

  1. Encore un témoignage qui montre que faire du sport et prendre soin de soi ne veut pas dire se priver… il faut savoir se faire plaisir tout en mangeant équilibré.
    Un bon exemple à suivre.