Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/40/d146475493/htdocs/actualites/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/40/d146475493/htdocs/actualites/wp-includes/plugin.php on line 601
La moutarde, anabolisant du futur ? La moutarde, anabolisant du futur ?

La moutarde, anabolisant du futur ?

Les résultats d’une récente recherche sont formels : chez le rat, certains composés de la moutarde ont une action anabolisante sur les muscles en favorisant la synthèse protéique. Partons à la découverte de ces hormones végétales…

L’homobrassinolide, une hormone végétale à la structure proche des stéroïdes.

homobrassinolide et effets anabolisants sur le muscle moutarde

homobrassinolide et effets anabolisants sur le muscle moutarde

Les composés, aux propriétés similaires aux stéroïdes, présents dans la moutarde répondent au doux nom d’ homobrassinolide (HB). Ces hormones végétales qui ont une structure proche des stéroïdes n’avaient pas d’effet connus chez les mammifères jusqu’à présent.

L’ingestion d’homobrassinolide favoriserait la prise de masse musculaire chez le rat.

Une récente étude menée aux Etats Unis ouvre la voix à de nouvelles perspectives… Elle a pu montrer que l’ingestion de ces composés végétaux (présents dans la moutarde mais aussi les végétaux de la famille des choux) par des rats entrainait l’augmentation de leur prise alimentaire et de leur masse maigre. Les HB stimulent en effet la synthèse des protéines et inhibent leur dégradation. En bref, ils auraient une action anabolisante proche des stéroïdes sans qu’ils aient toutefois la capacité à se fixer sur les récépteurs androgéniques, donc sans effets secondaires!

Les effets anabolisants de l’homobrassinolide sont à démontrer chez l’homme

Il reste aux chercheurs à extrapoler ces résultats à l’homme. S’ils s’avèrent identiques à ceux obtenus chez le rat, les perspectives d’utilisation seront larges. Je pense notamment aux personnes agées souffrant de dénutrition et bien entendu aux sportifs

Et là, la moutarde risque bien de monter aux nez des acteurs de la lutte anti-dopage!!!

The following two tabs change content below.

Isabelle MISCHLER

NUTRITIONNISTE chez NUTRIMOVE
Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

Isabelle MISCHLER

Docteur ès-sciences en nutrition, spécialisée en nutrition du sportif, j'interviens auprès des sportifs de haut-niveau et des équipes nationales. Je suis également consultante et formatrice (Formatrice référencée PNNS) auprès des entreprises, des professionnels du sport et de la santé.

1 réponse

  1. Voila une étude intéressante même si on attend les similitudes sur des hommes… mais ce serait une belle découverte si ces observations se confirmeraient…